Tenon mortaise

Voilà qui n’a l’air de rien, un petit trou vite fait bien fait, mais voilà qui a ouvert des horizons à poupée sauvage !

L’emboîtement tenon-mortaise, pas vraiment la révolution vous me direz, mais cela permet la libération de la forme.
Et oui, m’ssieurs-dames, une porte ouverte sur l’assemblage…

une porte grande ouverte… hop-là, c’est parti ouistiti !